1.500 mètres de haies vives ont été plantés à Herstal

A Herstal, Safran Aero Boosters a véritablement boosté le compteur en plantant 1500 mètres de haies vives triple rangs !

Retour d’expérience d’Eric Englebert, Chef de projet (Direction Développement Durable)

Implantée sur le parc d’activités économiques des Hauts-Sarts à Herstal, l’entreprise Safran Aero Boosters est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. Depuis 2019, l’entreprise s’est engagée dans des projets d’aménagements extérieurs des sites de Milmort et Liers de manière à y développer la biodiversité. Le site de Milmort a déjà obtenu la labellisation « Réseau Nature » de Natagora, celui de Liers est en cours.

Eric Englebert commente les différentes étapes de cette démarche :

« En 2019, le directeur actuel François Lepot a créé une Direction du Développement Durable que j’ai intégrée avec enthousiasme en raison de mon intérêt pour cette thématique. Nous avons réalisé une cartographie de l’entreprise en nous basant sur les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. L’un des objectifs retenus vise à restaurer la biodiversité sur nos sites, un autre ambitionne de nouer des partenariats tant avec d’autres entreprises du groupe qu’avec celles de la Région. »

Comment avez-vous eu connaissance du dispositif de labellisation ?

« En 2019, Natagora a organisé une séance d’information à l’attention des entreprises de la région pour présenter leur Réseau Nature Entreprises (RNE). A l’époque, nous pouvions bénéficier d’une aide en vue de la labellisation et ce depuis l’audit jusqu’à la réalisation d’un plan d’actions. Le RNE s’occupait également de trouver les prestataires en vue de la concrétisation de ce plan d’actions. »

Quelles actions avez-vous implémentées ?

 « Lors de la première phase des travaux, nous avons commencé par réaliser des plantations à proximité de l’entrée du site principal pour sensibiliser le personnel et les visiteurs au fait que nous étions engagés dans la démarche. Petit à petit, nous avons aménagé les prairies en créant plusieurs mares et des prés fleuris, et avons installé des nichoirs. Nous avons planté 1500m de haies vives triple rangs. Par ailleurs, nous veillons à remplacer progressivement la haie historique, qui datait de 1979, par des espèces indigènes dans la mesure où l’inventaire réalisé par Natagora a permis d’identifier des espèces indésirables telles que le tilleul argenté et le Cotoneaster. »

Avez-vous été confronté à certaines difficultés ?

« Nous avons été très bien accompagnés pour initier le projet mais ensuite, c’est l’entretien des aménagements qui nous a occasionné quelques soucis. Notre prestataire ne souhaitait pas changer ses pratiques pour s’inscrire lui aussi dans une démarche durable. Heureusement, nous avons pu compter sur les conseils de PlantC pour trouver des jardiniers soucieux du respect de la biodiversité. Autre exemple, vu la sécheresse, les dernières plantations de haies que nous avons effectuées sur le site de Liers l’hiver dernier nécessitaient un arrosage pour garantir un taux de reprise important. C’est PlantC qui a trouvé des agriculteurs locaux à même de réaliser ce travail. Leur expertise présente une réelle valeur ajoutée car notre cœur de métier ne nous permet pas de connaître ces acteurs. »

Quels sont les éléments facilitateurs d’une telle démarche ?

« Pour une entreprise telle que la nôtre, le coût de ces investissements est dérisoire. Pour chaque taille d’entreprise, il y a moyen d’entreprendre un projet biodiversité adapté à son budget. Pour quelques centaines d’euros, on peut planter une haie. Cela dit, les subsides proposés par la Wallonie peuvent constituer un déclencheur pour les entreprises qui seraient hésitantes. De plus, les formalités administratives ont été simplifiées, ce qui facilite les choses ! Dans le cas de notre groupe, la motivation du directeur a été un élément déterminant. Je pense qu’il est important de sensibiliser les responsables d’entreprises aux enjeux de la biodiversité car ils ont une force de persuasion indéniable. Enfin, il ne faut pas oublier de conscientiser et de former les entrepreneurs de parcs et jardins à ces pratiques durables. Pour ce qui nous concerne, nous voulons essaimer nos pratiques en sensibilisant à la fois nos partenaires mais aussi notre personnel pour qu’ils puissent s’engager à leur niveau en faveur de la biodiversité. »

 

Contact :

Eric ENGLEBERT
Project Leader | Sustainable Development Department
Safran Aero Boosters

T +32 (0)4 278 81 82
www.safran-aero-boosters.com

Retour aux actualités