Entretien des haies et valorisation des produits de taille : nouvelles aides en vue

Entretien des haies et valorisation des produits de taille : nouvelles aides en vue
Les 6 lauréats de l'appel à projets sont aujourd’hui connus. Leur mission : fournir une aide à l’entretien des haies existantes, et valoriser les produits issus de ces haies.

Cet été 2022, un appel à projet était lancé afin de soutenir le développement de services d’entretiens mutualisés de haies indigènes. L’objectif était double : fournir une aide à l’entretien des haies existantes, et valoriser les produits issus de ces haies. Les 6 lauréats de cet appel à projets sont aujourd’hui connus.

Lever les freins à la plantation de haie
Si la plantation de haies s’avère bénéfique pour la faune et la flore, son entretien peut parfois constituer un frein : coût, temps de travail, équipements, compétences techniques mais aussi absence de destination pour les produits issus de la taille. Par ailleurs, l’ampleur et les contraintes liées à l’entretien sont variables selon les types de haies. Ainsi, les haies basses ou « historiques » ont besoin d’entretiens plus importants et réguliers que les haies libres.

Soutenir l’entretien des haies
Dans le but de pallier ces contraintes, un appel à projets a été lancé pour stimuler les services d'entretien de haies, quel que soit leur âge et le type de taille requise. Destiné à l’ensemble des propriétaires et gestionnaires de haies indigènes (agriculteur.trice.s, communes, propriétaires ruraux, citoyen.ne.s, associations, entreprises, etc.), les projets sélectionnés permettront de soutenir le développement de services d’entretiens mutualisés.

Un système de cofinancement
Ces services seront cofinancés par les services publics et par les bénéficiaires pour une durée de 3 ans. Avec en ligne de mire un déploiement de ce type de prestation à l’ensemble de la Wallonie au-delà de la période de financement. En pratique, le cofinancement du service d’entretien durant les 3 premières années du projet est fixé à un minimum de 50% et un maximum de 70%, à concurrence du nombre d’heures de fonctionnement des machines et du nombre de kilomètres taillés sur base annuelle.

Un entretien de qualité
L’objectif de ce marché est également de mettre en place un entretien de qualité, qui soit moins impactant pour les haies et la biodiversité, notamment via l’utilisation de matériel adapté. Des entretiens plus espacés seront également favorisés afin de laisser la nature se développer et la prise en compte de la période de nidification sera obligatoire pour tous les acteurs.

Valoriser les déchets verts issus des haies
Outre le soutien aux planteurs, cet appel à projet visait également à valoriser les produits des haies dans une perspective d’économie verte et circulaire : valorisation énergétique (plaquette pour chaudière à biomasse et bois de chauffage), litière animale, paillage horticole, production de compost agricole, etc. Certains des partenaires sélectionnés ont déjà développé et étudié ces différentes filières de valorisation et peuvent également compter sur une expérience forte en termes de valorisation des produits ligneux.

Projets lauréats :
- GAL Pays des Condruzes :
Anthisnes, Calvier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot (Province de Liège)
- GAL Pays de l’Ourthe :
Province du Luxembourg (Durbuy, Erezée, Hotton, Houffalize, La Roche-en-Ardenne, Manhay, Rendeux
- Phitech/SCAM :
Principalement le Brabant wallon, avec une priorité pour les coopérateurs de la SCAM. La zone du projet s’étendra au fur et à mesure des 3 ans.
- Parc Naturel des Plaines de l’Escaut et Parc Naturel du Pays des Collines :
Tournai, Rumes, Brunehaut, Antoing, Péruwelz, Beloeil et Bernissart
Ellezelles, Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing, Mont-de-l'Enclus et une partie de Ath
- AgraOst :
Raeren, Eupen, Lontzen et Kelmis
GAL Pays de Herve : Aubel, Herve, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Thimister-Clermont Welkenraedt
- PNHSFA
Habay, Léglise, Martelange, Fauvillers, Vaux-sur-Sûre, Bastogne, Neufchateau

Retour aux actualités